5 étapes clés pour un voyage réussi à New York

Bonjour à tous.

New york est une destination qui impose une certaine organisation. L’immensité de la ville, les distances, les centaines de centres d’intérêts, les événements qui se succèdent durant toute l’année font que l’improvisation n’a pas sa place. Il faut une bonne préparation avant de partir pour vivre un vrai séjour de rêve !

Je pars du principe que le financement de votre voyage est prêt (ou presque). Je vous propose donc 5 étapes clés qui vont définir l’ensemble de votre projet et vous permettre une bonne organisation en toute sérénité.

 

  • Étape 1 : la préparation

Dates du voyage : Il faut s’y prendre tôt. La première pensée doit être le choix de la période de l’année qui vous intéresse à New York et poser vos dates de vacances. Il vous faut donc arrêter une date sûre pour l’aller et le retour, car ce n’est pas toujours simple si on part à plusieurs, entre amis ou en famille avec les enfants.

Passeport : Voici l’élément clé indispensable. Vérifiez la date de validité de votre passeport si vous en possédez un, sinon faites ou refaites les démarches rapidement pour en avoir un.

Vols aller/retour : Une fois vos dates fixées et votre passeport valide, il vous faut vous occuper de la réservation du vol aller/retour. Pour cela vous avez les comparateurs sur Internet, les sites des compagnies aériennes ou les agences de voyages. Pour bénéficier de prix intéressants, vous devez réserver des mois à l’avance, jusqu’à un an et même plus, surtout si vous partez en période de vacances scolaires. Mais durant toute l’année, les compagnies aériennes font des promotions et certains préféreront attendre ces offres intéressantes. A vous de choisir d’attendre ou pas selon vos préférences.

Logements : Hôtel, appartement, auberge de jeunesse. Choisissez votre type de logement puis votre quartier en vous aidant si besoin des recommandations sur les sites spécialisés et les réseaux sociaux, mais peu importe votre choix pour vous loger à New York, il vous faut réserver rapidement. C’est le même principe que pour les vols, par Internet ou par agence, sachant que les vols et l’hôtel peuvent se réserver ensemble. Je vous recommande toutefois de loger à Manhattan pour un premier séjour.

Assurances : Il y en a deux importantes, l’assurance annulation et l’assurance santé. Je vous recommande de souscrire les deux. Leurs montants sont négligeables par rapport au budget moyen d’un voyage à New York. Entre le moment où l’on réserve ses vols et le jour du départ, il peut se passer beaucoup d’imprévus et il est bienvenu d’être assuré en cas d’annulation. De plus, les frais de santé sont exorbitants aux USA et il vaut mieux être couvert par une assurance car notre sécurité sociale n’est pas suffisante. Cette assurance santé peut être souscrite quelques jours avant le départ, mais il ne faut pas l’oublier.

Esta : Voici le second élément indispensable à votre voyage après le passeport : l’esta. Si votre passeport est biométrique ou électronique, vous n’avez qu’à demander une autorisation électronique de voyage, l’esta, que vous devez effectuer en ligne depuis un ordinateur sur le site officiel https://esta.cbp.dhs.gov/esta/ pour un coût de 14 $. Sa validité est de 2 ans. Pour plus de renseignements, consultez mon articles sur les démarches administratives et l’esta. Ne vous précipitez pas pour votre demande d’esta, 1 mois avant le départ suffit largement et la réponse arrive dans les 10 minutes en moyenne. La compagnie aérienne que vous avez choisi pour voyager aura la trace de votre esta approuvé sur leur ordinateur. Sans esta vous n’embarquerez pas ! Si une panne informatique survenait, il serait préférable d’avoir une copie imprimée de votre esta, bien que ce ne soit pas obligatoire.

Planning : Ce n’est pas indispensable, mais préférable d’établir un planning. Laissez-vous aussi du temps libre pour flâner dans les rues de New York. Choisissez les lieux, les visites et les excursions que vous voulez faire. Vous pouvez vous servir de mon modèle en cliquant ici : planning (à modeler selon vos préférences).

Réservations : Faîtes un maximum de réservations avant de partir, vous serez plus serein une fois à New York. Depuis Internet vous pouvez réserver les pass, les transferts aéroport – logement, les comédies musicales, les matchs de sport, les visites guidées, les vols en hélicoptère. Imprimez les vouchers (bons de réservation) que vous emporterez avec vous, ou enregistrez les sur votre smartphone.

Dollars : Achetez des dollars en espèce que vous prendrez sur vous au moment du départ. Pensez à prendre votre carte bancaire et renseignez-vous sur les cartes Revolut et N26, elles offrent de gros avantages pour les voyages aux USA (entre autres).

Accessoires : Vous emportez évidemment avec vous de quoi faire de magnifiques photos et vidéos tout au long de votre séjour. Mais je vous conseille aussi de vous munir d’un adaptateur électrique USA/Europe, d’une multiprise classique, d’une petite trousse de soin pour les petits bobos en plus de vos médicaments habituels, d’une bonne paire de chaussure de marche (pas neuve) et enfin d’un forfait mobile qui inclus l’Amérique du nord pour éviter les mauvaises surprises.

  • Étape 2 : le jour du départ

Aéroport de départ : C’est le jour J ! Le stress est monté en flèche, vous avez peur d’oublier quelque chose. Votre esta est approuvé depuis longtemps maintenant, alors vous n’avez besoin que de votre passeport, car sans lui vous ne partirez nulle part. Vous avez imprimé vos cartes d’embarquements (ou dans votre mobile), vous enregistrez vos bagages en soute si vous en avez, et vous gardez avec vous vos effets personnels et vos moyens de paiements. Attention aux restrictions en matières de liquide et d’objets interdits en cabines. Vous passez la sécurité et après une longue attente vous embarquez enfin. Pour les vols avec escales, vos bagages vous suivent, il n’est pas nécessaire de les récupérer pour les réenregistrer sur le vol en correspondance.

Vol transatlantique : Escale ou pas, le vrai départ se fait une fois dans l’avion à destination de New York. Vous avez pris place dans la cabine. C’est parti pour 8 heures de vol en moyenne depuis l’Europe de l’ouest. Devant vous se trouve une tablette avec laquelle vous pouvez regarder des films et des séries, mais aussi des vues de l’avion depuis des caméras disposées sur le fuselage, ainsi que votre position sur une carte du monde. Des écouteurs vous seront fournis. Selon la compagnie avec laquelle vous voyagez, vous aurez droit à des collations et un repas. Si vous partez avec des enfants, prévoyez de quoi les occuper durant le vol, en plus des quelques films déjà disponibles pour la jeunesse.

Aéroports de New York : Ça y est, vous avez atterri. Vous êtes dans un des trois aéroports qui desservent New York : John F.Kennedy (JFK), La Guardia (LGA), Newark (EWR). A votre sortie de l’avion vous avez trois étapes à franchir : l’immigration, la récupération des bagages et la douane. Si vous voulez en savoir plus concernant ces étapes importantes, lisez mon article : Immigration + Douane. L’immigration est évidemment la partie la plus importante. Vous passez devant un agent à qui vous remettez votre passeport, qui va vérifier votre esta, vos empreintes et scannera votre œil. Il peut vous poser quelques petites questions (en anglais) concernant la durée de votre séjour et si vous venez pour affaires ou pour les vacances. Votre passeport vous est rendu et donc vous avez ENFIN l’autorisation d’entrer sur le sol américain. Vous récupérez vos bagages et en vous dirigeant vers la sortie, vous passez devant la douane. Vous pouvez avoir quelques questions d’un douanier concernant la quantité de dollars que vous avez, mais la plupart du temps, vous ne voyez personne et vous passez sans même vous apercevoir que vous avez franchi la douane. Vous vous dirigez maintenant vers le moyen de transport que vous avez choisi pour rejoindre votre logement.

Transfert aéroport -> logement : Pour rejoindre votre logement depuis l’aéroport, vous avez plusieurs solutions :

  • Le taxi jaune : 65 à 70 $
  • Le taxi privé, berline, limousine : 65, 150, jusqu’à 250 $  (Carmellimo)
  • Le shuttle (navette partagée) : 22 $ / pers   (GoAirlink)
  • L’Air Train + métro : 5,5 $ + ticket métro ou métrocard / pers
  • Les services UBER ou LYFT : prix sur l’application mobile
  • Le bus : 20 $ / pers

Attention, le service de shuttle (navette partagée) ne dessert que Manhattan. Si votre logement est dans Queens ou Brooklyn, Il vous faut utiliser un des autres services de transfert.

Arrivée dans votre logement : Vous voilà enfin arrivé devant votre hôtel ou votre location. Selon votre choix de transfert depuis l’aéroport, vous avez déjà pu profiter d’une magnifique première visite de New York, surtout si vous logez à Manhattan. Si vous êtes à l’hôtel, il n’y a plus qu’à faire votre “check in”, c’est à dire à vous présenter à la réception pour récupérer votre chambre. Passeport, carte de crédit, taxes, numéro de chambre, le réceptionniste vous embête encore un peu avec les formalités. Vous prenez l’ascenseur et puis ça y est, vous y êtes, vous visitez la salle de bain, vous vous allongez sur le lit pour l’essayer, vous regardez par la fenêtre pour voir si vous avez droit à une jolie vue, vous êtes épuisé, mais vous êtes à New York !

Première visiteSelon votre heure d’arrivée dans votre logement, votre degré de fatigue du voyage, et le décalage horaire, il vous reste plus ou moins de temps libre pour sortir et découvrir le quartier avant de passer votre première nuit. Si vous êtes en plein Manhattan, l’effet “New York” est saisissant. Pour encore plus de sensations fortes, beaucoup se rendent directement à Times Square. Votre séjour à commencé, visites, découvertes, repas; votre planning que vous avez élaboré avec soin commence à prendre tout son sens.

  • Étape 3 : le déroulement du séjour

Décalage horaire : Par rapport à la France, New York a 6 heures de moins. Par exemple, quand vous vous réveillez à 6h du matin le lendemain de votre arrivée, il est midi pour votre organisme qui ne s’est pas encore habitué au changement. Même fatigué du voyage, votre corps va se réveiller très tôt à l’heure locale ! Il faut plusieurs jours pour s’y habituer. En fait, même si ce décalage est fatiguant, il est une aubaine pour avoir un maximum de temps pour tout visiter. On se lève tôt et avec l’excitation on se couche tard.

Visites : La durée moyenne d’un séjour à New York n’excède pas une semaine. Autrement dit, si c’est votre première fois, vous n’avez pas beaucoup de temps pour découvrir des centaines de points d’intérêt qu’offre la ville. Pour une bonne gestion de chaque jour, vous avez construit votre planning et selon la météo, la fatigue, et vos envies du moment, vous le suivez plus ou moins fidèlement. Vous ne pourrez peut-être pas tout faire de ce que vous avez prévu. Dans tous les cas, il y a quelques visites incontournables que l’on ne peut pas ignorer sans le regretter une fois rentré de vacances :

  • Empire State Building 
  • Central Park
  • Times Square
  • Statue de la Liberté
  • Brooklyn Bridge
  • Mémorial du 11/09
  • Grand Central Terminal
  • 5th Avenue

Je vous recommande ces visites, quoi qu’il arrive durant votre séjour. Bien sûr, il y a beaucoup d’autres lieux exceptionnels à découvrir qui peuvent même vous plaire davantage que les grands classiques, tels que le Top of the Rock, Bryant Park, Harlem, des quartiers et des parcs fabuleux de Brooklyn (Bushwick) et de Queens (Astoria), Roosevelt Island, les musées. Je vous propose donc ma liste des 44 principaux lieux à visiter à New York : 

44 principaux lieux à visiter à New York

 

Se déplacer : New York est immense. Les distances sur un plan sont trompeuses et on se retrouve vite confronté à la réalité. On ne peut pas tout visiter à pied uniquement. Il faut utiliser les transports en commun, le bus et le métro. Il existe la métrocard, valable 7 jours d’une valeur de 33 $ qui vous permet de prendre le métro et les bus de la ville de façon illimitée. Elle est rentable par rapport à l’achat de tickets à l’unité au bout du 12ème trajet. Une autre version de cette metrocard existe, rechargeable, en mettant la somme que vous voulez, et qui débite un trajet à chaque passage.
Vous pouvez également prendre les taxis jaunes qui foisonnent dans toutes les rues, mais le tarif n’est pas le même que celui du métro. Enfin, vous avez les chauffeur de UBER et LIFT que vous commandez depuis les applications mobiles dédiées, à un coût similaire aux taxis.
Sachez que même en utilisant les transports en commun, vous marchez énormément à New York. Il est courant de faire 15 à 20 km par jour et l’intérêt de prendre de bonnes chaussures déjà utilisées prend tout son sens.

Manger : Voici le sujet qui fait le plus débat et qui pose beaucoup de questions. New York est une ville où toutes les cuisines du monde sont présentes dans des milliers de restaurants, de fast-foods , de delis et de food trucks. Tout le monde peut trouver son bonheur et pour toutes les bourses. On peut marcher tranquillement dans la rue et quand la faim arrive, entrer dans le premier restaurant qui fait envie. Ou alors on repère à l’avance les bonnes adresses connues et il y en a toujours une dans le quartier où vous êtes. Voici mes adresses où manger sain et pas cher à New York.

Je vous recommande d’une manière générale toutes mes meilleures adresses pour manger (petit déjeuner, déjeuner, dîner, extra, petite folie). Il y en a pour tous les goûts et vous trouverez votre bonheur : Mes meilleures adresses où manger à New York.

Erreurs à éviterPour que votre séjour soit le plus agréable possible, il y a quelques erreurs à ne pas commettre. Ce n’est souvent que du bon sens, mais l’application des règles et des interdits sont différentes d’un pays à l’autre. À New York, la transgression des lois et des règlements est sévèrement punie. Il ne faut pas : 

  • Escalader les monuments
  • Resquiller dans le métro
  • Doubler dans les files d’attentes
  • Fumer n’importe où
  • Faire pipi dans la rue
  • Boire de l’alcool dans la rue
  • Ne pas obéir à un garde ou un agent des forces de l’ordre

Tip (pourboire) : À New York, le pourboire appelé tip ou gratuity, n’est pas une option facultative, mais une obligation morale. Il varie entre 15% et 20% de la note. Dès qu’un service vous est rendu, dans un restaurant, dans un bar, un taxi, le tip est de mise. Il faut donc toujours avoir sur soi quelques billets de 1$, 5$ et 10$ pour ne pas se retrouver idiot. Vous pouvez aussi l’inclure dans un paiement par carte de crédit. Ne pas donner de tip est inenvisageable. Pour en savoir plus : Tout savoir sur le tip.

Taxe : À New York comme dans tous les Etats-Unis, les prix sont affichés hors taxes. La taxe ajoutée sur les prix affichés est de 8,875% à New York. Mais il y a des exceptions sur certains produits qui ne sont pas taxés ou dont le prix ne dépasse pas un certain seuil. Les produits suivant ne sont pas taxés :

  • Épicerie – Alimentation de base (hors restauration)
  • Médicament prescris ou non-prescris
  • Vêtements – Chaussures
  • Journaux – Magazines

Pour en savoir plus sur les taxes : Tout comprendre sur les taxes et les prix à New York.

  • Étape 4 : le jour du retour

Transfert logement -> aéroport : De la même façon que le jour de votre arrivée à New York, il vous faut un moyen de transport de votre logement à l’aéroport le jour du départ. Si vous avez réservé un shuttle, tenez vous prêt à la réception de votre hôtel à l’heure indiqué (pick up) sur la réservation, et précisez le numéro du terminal de l’aéroport au chauffeur. Pour les autres moyens, choisissez le bon moment pour quitter votre logement en tenant compte de la circulation dense et de la nécessité d’être à l’aéroport 3 heures avant l’embarquement. Même si on a pas envie de partir, il serait dommage de rater l’avion.

Aéroport : À l’aéroport, donnez simplement votre passeport à l’enregistrement des bagages pour obtenir votre carte d’embarquement. La sécurité dispose de portiques classiques mais aussi de scanners corporel impressionnants la première fois, mais n’ayez pas d’inquiétude. Il faut se déchausser, déposer vos affaire dans des bacs comme toujours, puis suivre les instructions du personnel ou faire comme la personne avant vous dans le scanner, les bras en l’air, de face puis de côté, et voila, vous avez passé la sécurité. Vous n’avez plus qu’à récupérer toutes vos affaires sans oublier un passeport ou une carte d’embarquement, rejoindre la porte et attendre.

Vol retourTous les vols vers l’Europe se font de nuit. Un repas vous est servi assez tôt et puis les lumières principales seront éteintes pour laisser dormir les passagers qui le souhaitent. Vous arrivez en Europe avec le jour. Chacun prendra ou non sa correspondance pour rejoindre sa province, et comme toujours les bagages suivent.

Retour chez soi : La fatigue est importante au retour. Les vacances à New York n’ont pas été de tout repos, le décalage horaire arrive dans l’autre sens et le stress du voyage en rajoute une couche. N’oubliez pas vos bagages à l’aéroport, et soyez prudent si vous devez encore prendre le volant. Ça y est, après un nombre d’heures incalculables, déboussolé et épuisé mais transformé à tout jamais, vous arrivez enfin chez vous. 

  • Étape 5 : les jours d’après

Décalage horaire : Après l’avoir subi dans le “bon sens” et vous y être habitué, vous voici maintenant confronté au problème inverse du décalage horaire même si tout le monde n’y réagit pas de la même façon. Vous reprenez 6 heures de plus et si vous avez des impératifs qui vous obligent à vous lever tôt, votre corps ne va pas être d’accord. Une nouvelle fatigue vient s’ajouter. Mais heureusement vous avez encore New York dans la tête et tout va vite rentrer dans l’ordre en quelques jours.

Déprime post-New York : Certain l’appelle la new-yorkite comme une maladie, je préfère le terme de new-yorkine désignant New York comme une “drogue” indispensable à notre bien-être. Peu importe l’appellation, le résultat est là, une petite déprime accompagne souvent le retour chez soi et peut durer longtemps. Pour y remédier, certains préparent déjà leur prochain voyage, d’autres en parlent beaucoup autour d’eux et distribuent les cadeaux ramenés dans la valise, comme les petites statues de la liberté, les mini taxis jaunes, les portes clés ou tous autres souvenirs achetés dans les Gift Shops. 

Album photo : L’idéal pour occuper les jours qui suivent le retour chez soi est de se consacrer au tri des centaines (pour ne pas dire des milliers) de photos et vidéos qu’on a pris un peu tous les jours. N’hésitez pas à créer des vrais albums, comme du temps de la photo argentique. Il existe des sites en ligne spécialisés dans ces créations : Mon album photo, Cewe, et bien d’autres. Vous faîtes la mise en page vous même, vous avez un choix important de style et de qualité. Le résultat est propre et très satisfaisant.


Je vous souhaite un très beau voyage à New York !

Abonnez-vous à mon blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Faîtes vos réservations au prix le plus bas directement ci-dessous

Ceetiz - New-York - Jusqu'à -30%

 

Laissez votre commentaire ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.