Le saviez-vous ? Les rues de Manhattan fument.

Bonjour à tous.

Un réseau souterrain de canalisations.

New York est une des rares villes dans le monde à posséder depuis 1882 un réseau souterrain de canalisations où circule de la vapeur d’eau. C’est un immense chauffage central, plus écologique que le charbon, le gaz ou le fioul. Il est situé exactement sous Manhattan, de la pointe sud à la 96th Street à l’ouest et à la 89th Street à l’est. Au début des années 1880, il n’était pas très étendu mais les tempêtes de neige et les difficultés à se chauffer au charbon on conduit à son extension. Aujourd’hui il y a environ 170 km de tuyaux sous la surface. La vapeur provient de la production d’électricité par les usines de la société ConEdison qui l’envoie dans le réseau pour chauffer la ville, en remontant dans les immeubles, dans quelques musées, églises, et monuments comme l’ONU ou  l’Empire State Building ainsi que pour stériliser le matériel médical dans les hôpitaux.Des fuites dangereuses.

Malheureusement ce réseau de vapeur d’eau est vieux et nécessite un entretien constant. Beaucoup de surpression et de fuites souterraines apparaissent un peu partout et provoquent en surface des jets de vapeur dangereux qui pourraient brûler les passants et déranger les automobilistes. C’est pour cette raison que des petites cheminées orange et blanches sont posées au sol au niveau de la fuite. Elles font office de soupape et canalisent ainsi la vapeur suffisamment haut pour ne pas gêner les véhicules ni blesser les piétons, dans l’attente de la réparation. Très rarement la surpression est telle qu’une explosion se produit, comme dernièrement dans le district de Flatiron le 19 juillet 2018 sans faire de victime heureusement. Certaines plaques et bouches d’égout fument également. La raison est que de l’eau s’infiltre dans les sous-sols et entre en contact avec les tuyaux bouillants, provoquant ainsi une autre source de vapeur.

Une explication scientifique.

Il s’agit bien de vapeur d’eau et non de fumée qui circule dans les canalisations. Il n’y a bien évidemment aucun feu sous la surface donc aucune fumée contenant des particules solides, souvent toxiques. La fumée est un nuage de micro-particules solides, contrairement à un gaz comme la vapeur d’eau, invisible. Si l’on voit un panache blanc sortir de ces cheminées c’est simplement dû au fait que la vapeur d’au se condense au contact de l’air plus froid et forme des micro-gouttelettes visibles. Le même phénomène se produit quand on fait chauffer de l’eau dans une casserole ou dans sa baignoire remplie d’eau chaude, on voit la vapeur se condenser. On parle alors de fumée blanche.

Les techniciens chargés de réparer les fuites ou travaillant sur d’autres réseaux, comme le câble par exemple, utilisent souvent de l’azote pour refroidir la zone, sous forme liquide. Le terme anglais est Nitrogen. L’azote gazeux est le principal constituant de l’air que l’on respire avant même l’oxygène. Les fumées blanches sortant des cheminées à Manhattan contiennent donc parfois de l’azote en plus de la vapeur d’eau.

Vous savez maintenant pourquoi de la fumée blanche sort de ces tuyaux orange en forme de cheminée et des plaques d’égout un peu partout dans Manhattan, et de quoi elle est constituée.

À très bientôt.

Abonnez-vous à mon blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Ceetiz - New-York - Réservez Malin

Ce contenu a été publié dans Le saviez-vous ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le saviez-vous ? Les rues de Manhattan fument.

  1. Begonia Garcia Suarez dit :

    génial d’apprendre, merci !

  2. Madison dit :

    Super article. 5 fois à New York et j’en apprends encore ! Merci !

Laissez votre commentaire ici :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.